Quels sont les bienfaits de la maca bio ?

Quels sont les bienfaits de la maca bio ?

De son nom scientifique Lepidium Meyenii, la maca est une puissante plante racine adaptogène de la famille des brassicacées. Aussi appelé le Ginseng péruvien ou maca péruvienne, ce tubercule médicinal pousse essentiellement entre 3 500 et 4 200 mètres d’altitude dans les hauts plateaux des Andes du Pérou.

À la base cultivée et consommée en tant qu’aliment, la racine de maca occupe à ce jour une place de choix tant dans la médecine moderne que dans la médecine traditionnelle. Ceci en raison de ses nombreuses vertus thérapeutiques, notamment ses propriétés aphrodisiaques mondialement reconnues. On distingue trois types de maca : la maca jaune (le plus connu), la maca noire, et la maca rouge.

Cependant, les effets bénéfiques du Ginseng péruvien sont loin de se limiter aux apports en énergie, à la stimulation de la libido et de la virilité ou encore de la fertilité. La consommation de la maca apporte des nutriments très bénéfiques pour le renforcement aussi bien du système nerveux que du système immunitaire. À travers cet article, on fait le tour sur les nombreux bienfaits que présente la maca bio.

Composition nutritionnelle de la maca

Utilisée en tant que complément alimentaire, la maca du Pérou se consomme essentiellement sous forme de poudre ou de gélules. L’exportation sous sa forme naturelle étant proscrite par la législation péruvienne, elle est également transformée en huile essentielle pour utilisation. Afin de mieux comprendre les bienfaits de la maca sur la santé, il faudrait déjà connaître le principe actif de ce tubercule aux mille avantages.

En réalité, la racine de Maca renferme plus de 20 acides aminés (notamment 8 acides aminés essentiels), plus de 20 acides gras libres (les acides lauriques), des vitamines B1 et B2, de la vitamine C et E, du calcium, du potassium, du phosphore, du cuivre, du zinc, du manganèse, du sélénium, du magnésium, du soufre, du sodium, et du fer.

Au total, la maca bio est composée de 76,5 % de glucides, 18 % de protéines environ, 8 % de fibres, et 5 % de lipides.

Les apports énergétiques de la maca

La poudre de maca est prisée par les sportifs et régulièrement consommée par les astronautes avant d’aller dans l’espace. Cela permet de propulser leur endurance à un point culminant. Par ailleurs, la maca du Pérou assure une grande fonction de renforcement des os. De nombreux travaux de recherche attestent aujourd’hui de ses effets positifs sur l’endurance. Cette augmentation d’énergie réside dans la capacité du tubercule à stabiliser la glycémie qui pallie l’instabilité du niveau d’énergie. Un principe actif qui permet également d’améliorer la santé des glandes surrénales.

La plante de maca agit par ailleurs sur l’hypothalamus (principe de l’hypophyse) qui renforce la capacité de concentration et le taux d’énergie dans l’organisme.

La maca bio en tant qu’aphrodisiaque

C’est le principal effet reconnu à la maca. Ce qui lui vaut son surnom de « Ginseng péruvien ». Les études révèlent en effet que des doses concentrées de ce tubercule permettent de stimuler de manière efficiente le désir sexuel chez l’homme, ainsi que la femme. Il joue donc un rôle important sur la virilité de l’homme et la stimulation de la libido. La racine de maca influence positivement la quantité et la qualité des spermatozoïdes, d’où sa fonction de fertilité. Aussi, le Lepidium Meyenii (Maca) est couramment prescrit pour lutter contre les troubles d’érection, d’éjaculation précoce, et bien d’autres maux d’ordre sexuel. Il est également utilisé pour jouer le rôle de régulation des glandes endocrines, de troubles menstruels, etc.

Les bienfaits de la maca sur le système immunitaire

Selon les travaux du Docteur Gloria Chacon de Popovici, une consommation régulière de la maca renforce le système immunitaire, réduisant les risques d’anémie. À travers la stimulation d’hormone, la racine de maca assure la production de globules blancs par les glandes surrénales. D’après le journal international biomédical, les composants biochimiques de la maca possèdent des qualités expectorantes, sédatives et analgésiques. Autant de propriétés nécessaires au corps humain dans la prévention de plusieurs affections, dont la maladie de Parkison, ainsi que certains troubles immunitaires. De plus, les composés de la maca du Pérou luttent efficacement contre la dégénérescence, jouant ainsi le rôle de véritables neuroprotecteurs. Il suffit d’en consommer dans ses aliments quotidiens pour profiter de ses nombreux bénéfices.

La maca bio : un puissant antioxydant

Les nutriments contenus dans la maca constituent des antioxydants naturels, car ils permettent d’élever votre niveau de glutathion et vos superoxydes dismutases. Ces enzymes rendent moins fréquent le développement d’affections chroniques provoquées par un taux élevé de cholestérol et une mauvaise tolérance au glucose. Ainsi, la maca sera prescrite aux malades de diabète, d’hypo et hyperglycémie, ou du syndrome métabolique.

Les bienfaits de la maca sur le système nerveux

La racine de maca favorise la stimulation de l’activité cérébrale. Elle est incontournable, car elle améliore l’équilibre nerveux en tant qu’adaptogène. Une action qui reste possible grâce à ses propriétés curatives contre le stress, la dépression, l’anxiété, etc. Associée à la rhodiola, la maca renforce notre capacité de mémorisation.

Comment consommer la maca bio pour profiter de ses bienfaits ?

La consommation de la maca bio diffère selon chaque traitement. La dose recommandée se trouve entre 300 et 550 milligrammes par jour, soit 0,55 gramme maximum par jour. Les Péruviens sont enclins à broyer le tubercule après séchage en y ajoutant un peu d’eau tiède et parfois avec du lait et du sucre, pour obtenir finalement un porridge qu’ils consomment quotidiennement.

Si vous désirez en acheter, assurez-vous qu’il s’agit de la vraie poudre de qualité péruvienne, au risque d’être déçu. Ainsi, vous devriez suivre un dosage variant entre 2 à 3 cuillères à café ou à soupe au quotidien.

De toute évidence, la maca bio renferme une quantité infinie de nutriments alimentaires. Beaucoup n’hésitent pas à la qualifier de remède miracle. Toutefois, une consommation excessive ou abusive de la maca peut avoir plusieurs effets indésirables sur la santé.

Sources

  • Ludovic DROUET (13 décembre 2001), thèse de mémoire sur la « Contribution à l’étude du Lepidium Meyenii (La Maca) », UNIVERSITE HENRI POINCARE – NANCY 1, p 90.
  • Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), Genève, du 7 au 15 juillet 2003, rapport du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relatif aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et folklore, Cinquième session, Brevets portant sur le LEPIDIUM MEYENII (Maca) : Réponse du Pérou, p 39.
  • https://www.maca-perou.fr
  • https://www.mycosmetik.fr/blog/maca-proprietes-utilisations-bienfaits-n41
  • https://www.naturaforce.com/bienfaits-complements/maca-du-perou/
  • https://mr-ginseng.com/maca/
  • https://www.herbano.com/fr/maca
  • https://www.allpeco.com/etudes-scientifiques,pa27.html

Laisser un commentaire